Amalgame

Revenir à l’agenda | INSTALLATION |

Un portrait se mélange à d’autres visages de saint-gillois…

Malo Jenin, étudiant à l’ESA Saint-Luc, photographie des habitants de Saint-Gilles et colle leur portrait sur les grilles du parc Pierre Paulus. Au lieu de les aligner comme dans une galerie, il les superpose au fil du temps et en arrache des morceaux. La photo du dessous reste en partie visible et l’amoncellement d’image, l’amalgame créé, permet de former un nouveau visage surprenant.

L’amalgame renvoie ici au terme utilisé en imprimerie et qui désigne l’impression simultanée de travaux différents sur une même feuille. Mais il désigne également un mélange hétéroclite, ce qui pourrait représenter parfaitement la population de Saint-Gilles, riche d’environ 130 nationalités différentes.

À découvrir du 14 mars au 19 avril, au Centre culturel Jacques Franck (Chaussée de Waterloo, 94) dans l’exposition collective Des Mots pour le Voir, et sous forme de décor urbain du 14 au 22 mars dans le Parc Pierre Paulus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s