« Le mot le plus cher » à la bibliothèque communale de Saint-Gilles

DSCN0336Notre club de lecture « au travail » !

La bibliothèque de Saint-Gilles propose à ses lecteurs un club de lecture un jeudi par mois à 18h. Celui-ci, nommé par ses participants, « Je dis livres » réunit en toute convivialité une douzaine de personnes autour d’un livre « coup de coeur » présenté par l’un de ses membres.

Hier soir, lors de notre réunion mensuelle, nous avons participé à l’appel fait par Carmelo Virone promoteur du projet « Le mot le plus cher » d’élire notre mot le plus précieux et de justifier notre choix.

Nous étions 9 à participer à cette animation, et voici les mots proposés :

connaissance, tolérance, cœur, démocratie, faire, lien, apocalypse, mésothèse (qui vient du grec mésos), et attitude

Aussi bien « connaissance », « démocratie », « cœur », « tolérance », « lien », « mésothèse » (qui signifie pour Aristote « juste milieu » cela renvoie à négociation, au compromis,…) et que « attitude » renvoient à des valeurs élémentaires véhiculées par tous les discours politiques et humanistes occidentaux. Ces mots appliqués aux domaines politique et public restent des mots s’ils ne sont pas suivis par des actes. « Je dis livres » a, donc, décidé de voter pour « faire ». Ce mot symbolise pour nous l’engagement dans une action : dire est facile, faire c’est agir et ne plus parler. Tous les autres mots sont des mots vides, des slogans car ils sont parfois juste dits et leur sens est différent selon l’époque, le pays, la personne qui les prononce. Ils ne valent que s’ils sont mis en pratique.

À ce mot, nous avons aimé lui accoler, « savoir » pour en faire « savoir-faire » qui est directement appliqué à un travail, un art, une technique et qu’il dépasse la connaissance théorique.

Une dernière explication pour « apocalypse » la lectrice qui l’a proposé le trouve tout simplement beau, le sens n’étant pas une préoccupation pour elle.

Vous êtes les bienvenus et nous vous invitons à nous rejoindre à nos prochaines rencontres de notre club de lecture le 26 mars à 18h où le livre de Jacques Semelin « J’arrive où je suis étranger » sera présenté par un duo de lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s